fbpx

★ ★ ★ ★ ★ Plus de 190 avis vérifiés Diffazur

15/09/2023

Bassin biologique, les risques sanitaires

Bassin de baignade naturel

Bassin biologique, les risques sanitaires 

Les bassins de baignade naturelle, à ne pas confondre avec les piscines naturelles, sont souvent considérés comme des havres de détente au milieu de la nature, mais ils cachent parfois des risques insoupçonnés.

Cet article a pour mission de vous sensibiliser aux dangers potentiels liés à ces baignades atypiques. Notre objectif est de vous informer sur les précautions essentielles à prendre pour profiter en toute sécurité de ces espaces aquatiques tout en préservant votre santé et celle de vos proches. Découvrez les risques à connaître et les mesures à adopter pour une baignade en toute quiétude dans un environnement naturel.

 

SOMMAIRE :

La différence entre bassin de baignade naturelle et piscine naturelle

La distinction entre un bassin de baignade naturelle et une piscine naturelle réside dans leur conception et système de filtration.

Piscine naturelle

Picine nature Diffazur

Le bassin de baignade naturelle (dites biologiques ou écologiques) : définition

Un bassin de baignade naturelle (ou « baignades artificielles ») se caractérise par son équilibre aquatique géré principalement par des plantes. Du point de vue esthétique, il est construit en utilisant une bâche étanche maintenue en place par des éléments de décoration tels que des pierres qui font office de margelles. Ce type de bassin est divisé en trois zones distinctes :

  • Zone de baignade : cette zone occupe environ un tiers de la surface totale du bassin et est destinée à la baignade.
  • Zone d’épuration : il s’agit d’une zone dédiée à la croissance de plantes aquatiques qui jouent un rôle essentiel dans la filtration de l’eau.
  • Zone de régénération : cette zone peu profonde permet de réchauffer l’eau grâce à l’exposition au soleil et à la présence de galets.

La piscine naturelle : définition

Selon les normes de l’AFNOR (Association française de normalisation), le terme « piscine » est spécifiquement associé aux bassins de baignade qui maintiennent une qualité de l’eau désinfectée et désinfectante, pouvant être obtenue par diverses techniques.

En pratique, diverses dénominations sont utilisées en fonction de la forme, de la taille et de l’aspect esthétique du bassin. Le terme « piscine naturelle » est employé lorsque son esthétique est si proche de celle d’une piscine de style lagon ou piscine nature qu’elle ressemble à un « étang de baignade » recréé artificiellement. Ainsi, une piscine naturelle est un bassin conçu pour imiter l’apparence d’un plan d’eau naturel.

Il est essentiel de faire une distinction claire entre les bassins de baigandes naturelles et les piscines naturelles, car il constitue une erreur linguistique d’utiliser le terme « piscine naturelle » pour décrire un bassin de baignade naturelle.

Chez Diffazur, en tant qu’expert de la construction de piscines depuis 50 ans, nous tenons à vous sensibiliser aux risques potentiels associés aux bassins de baignade naturelle.

En effet, en juillet 2009, dans un avis intitulé « Risques sanitaires associés aux baignades artificielles », l’AFSSET (Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail) a validé les dangers et alerté les gestionnaires et les usagers de ces installations, et encouragé les autorités publiques à élaborer une réglementation appropriée.

Découvrez dans cet article, la différence entre la piscine naturelle et le bassin de baignade naturelle de façon plus détaillée.

Piscine naturelle

Piscine naturelle

Pourquoi l’AFSSET valide les dangers du bassin de baignade naturelle ?

mini piscine Diffazur-2019 galerie photos intégration

Bassin de baignade naturelle

Les médias, y compris la presse, la radio et la télévision, célèbrent les avantages du mouvement « tout bio » et de l’écologie, des thèmes qui prennent de nombreuses formes. Ce mouvement a également touché le domaine des piscines, avec l’émergence récente de nouvelles approches qui délaissent les méthodes traditionnelles de désinfection de l’eau, comme le chlore ou le brome, au profit d’un concept de « filtration biologique« . Souvent, cela s’accompagne d’une méthode d’épuration basée sur l’action de certaines plantes.

Étant un concept distinct des piscines et des baignades classiques, il peut échapper à la réglementation en vigueur, suscitant ainsi l’intérêt des autorités publiques. Le ministère de la santé et le ministère de l’écologie et du développement durable ont donc conjointement sollicité l’AFSSET (Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail) pour évaluer les risques sanitaires associés à ces types de baignades. Après plus de deux ans de travail sur le sujet, le groupe de travail de l’AFSSET a rendu son rapport.

La classification des différents types de baignades

Certaines catégories ne sont pas prises en compte par le rapport de l’AFSSET car elles sont déjà réglementées :

  • Les baignades en eau libre pouvant être aménagées, telles que les zones naturelles (rivières, mers, lacs, etc.) où la baignade est pratiquée et peut être aménagée pour encourager cette activité (plage, accès, surveillance, etc.).
  • Les piscines : des bassins artificiels dont l’eau est traitée, recyclée et maintenue de manière désinfectée et désinfectante.

Le rapport de l’AFSSET concerne principalement les baignades artificielles avec un traitement par filtration biologique, c’est-à-dire des bassins artificiels (similaires aux piscines) dont l’eau est traitée par filtration biologique, mais qui ne présente pas de qualité désinfectée et désinfectante. À ce stade, l’AFSSET souligne l’inadéquation du terme « piscine » pour désigner de telles installations dont l’eau n’est ni désinfectée ni désinfectante. Elle propose plutôt d’utiliser le terme « baignade artificielle » pour identifier les réalisations correspondant à cette définition :

Mini piscine urbaine béton armé

Piscine nature avec cascade de rochers Diffazur et bords naturels.

« Une baignade artificielle est une masse d’eau captée et maintenue captive à des fins de baignade, par une artificialisation du milieu naturel et/ou par l’utilisation d’un dispositif artificiel, traitée ou non par des procédés biologiques et/ou physico-chimiques, mais de qualité non désinfectée et désinfectante ».

Galerie Mini Piscine

Entretien de bassin de baignade naturelle

Les dangers sanitaires du bassin de baignade naturelle

L’examen critique des aspects techniques et sanitaires de nombreuses baignades artificielles a permis à l’AFSSET d’identifier les principales lacunes, notamment :

  • Insuffisance de la performance hydraulique.
  • Incertitude quant à l’efficacité des traitements qui tentent artificiellement de reproduire un écosystème complexe dont le fonctionnement, encore largement méconnu, ne peut être considéré comme maîtrisé à l’heure actuelle.

Cela entraîne une grande vulnérabilité aux apports de contaminants, notamment :

  • Les micro-organismes introduits par les baigneurs peuvent engendrer divers problèmes de santé, dont des infections, des troubles gastro-intestinaux, des affections respiratoires ou cutanées, notamment chez les individus sensibles.
  • Les microalgues et les cyanobactéries, quant à elles, prospèrent dans la plupart des baignades artificielles en raison de caractéristiques favorables telles que le confinement des eaux, la faible profondeur, l’accumulation de nutriments et la rapide montée de la température de l’eau. Certaines de ces microalgues et cyanobactéries produisent des toxines potentiellement dangereuses, susceptibles de provoquer des intoxications aiguës ou chroniques chez les baigneurs.

En ce qui concerne la filtration biologique, l’AFSSET met également en garde contre d’autres risques spécifiques, notamment l’utilisation de plantes purificatrices ou ornementales pouvant présenter une toxicité par ingestion ou contact cutané, ainsi que l’utilisation de solutions azotées (urée) pouvant contribuer à la prolifération des algues et l’utilisation d’inoculum bactérien.

Les bassins de baignades naturelles : un constat préoccupant

En se basant sur les éléments précédemment mentionnés, les experts réunis par l’AFSSET mettent en évidence le fait que la plupart des baignades artificielles naturelles peuvent comporter des risques pour la santé et/ou l’environnement qui sont inhérents à leur conception, à leurs caractéristiques techniques et à leur fréquentation.

Dans son rapport, l’AFSSET exprime des préoccupations concernant l’incapacité actuelle à garantir un contrôle efficace des risques sanitaires associés aux baignades artificielles avec traitement par filtration biologique.

mini piscine Diffazur-2019 galerie photos intégration

Organsime vivant dans un bassin de baignade naturelle 

Les recommandations de l’AFSSET

Compte tenu des risques sanitaires évoqués et de l’absence d’un dispositif réglementaire spécifiquement adapté aux baignades artificielles, l’AFSSET recommande les mesures suivantes :

1. L’utilisation de la structure d’organisation suivante, présentée ci-dessous, dans le but de permettre une identification précise pour chaque baignade artificielle. Ce tableau a également pour objectif de repérer parmi les baignades artificielles celles qui comportent des risques en raison de leur configuration technique :

Savoir si c'est une piscine naturelle

2.       L’AFSSET recommande une approche de gestion des risques sanitaires associés aux baignades artificielles, basée sur les réglementations déjà en vigueur pour les eaux de baignade et les piscines.

3.       En outre, l’AFSSET préconise le développement d’un cadre juridique distinct pour encadrer les baignades artificielles.

La piscine naturelle : la meilleure alternative aux bassins de baignades naturelles

Piscine style nature avec margelles en pierre

Piscine style nature avec cascade en rochers décoratifs et petit pont en bois.

La piscine de style naturel, construite en béton armé projeté de manière sèche par Diffazur, s’intègre harmonieusement dans son environnement naturel et résiste à l’épreuve du temps. Elle parvient à reproduire l’ambiance des plages de sable paradisiaques grâce à ses revêtements de finition minéraux et à ses plages immergées. De plus, elle se distingue par l’absence de margelles, préférant des bords qui semblent naturels. Il convient de noter que ces piscines ont gagné en popularité en 2021.

La décision de construire une piscine naturelle est de plus en plus courante, car elle offre la possibilité de combiner la joie et la sécurité sanitaire de la baignade avec une esthétique qui se rapproche de la nature. Examinons de plus près les nombreux avantages qui attirent de plus en plus de personnes vers cette option.

Le système de filtration naturelle est spécialement conçus pour améliorer la circulation de l’eau, garantissant ainsi une eau constamment limpide de grande qualité désinfectée et désinfectante.  Les équipements de la piscine maintiennent un niveau optimal pour une eau claire, belle et propre, créant des conditions de baignade optimales.

Avec une piscine naturelle, vous disposez d’un espace de baignade illimité, adapté à vos besoins et préférences.

Trouvez la piscine qui VOUS correspond :

5 clics pour découvrir votre piscine idéale…

« * » indique les champs nécessaires

Étape 1 sur 5

Vous vivez*

En ce qui concerne les piscines naturelles, il est essentiel de noter les éléments suivants :

Ces piscines sont entièrement personnalisables, répondant à toutes vos préférences et besoins, que ce soit pour une piscine de nage, de détente, un espace de balnéothérapie, une plage immergée, ou même l’intégration d’éléments tels qu’un arbre ou un îlot de végétation. Les possibilités sont infinies.

Un aspect exclusif réside dans l’entretien pratiquement inexistant de ces piscines. Vous n’avez plus besoin d’un robot, car l’équipement Diffaclean (installé lors de la construction de votre piscine) offre un système de nettoyage automatique intégré exclusif de Diffazur.

La construction d’une piscine naturelle offre de nombreux avantages, notamment en ce qui concerne la qualité de l’eau et son intégration esthétique dans l’environnement. Ces avantages font de la piscine naturelle un choix attrayant pour ceux qui souhaitent profiter de la baignade dans un environnement sain tout en respectant la nature. Cela convient aussi bien aux petits qu’aux grands.

Cascade<br />

Piscine Diffazur nature avec cascade

En résumé, le rapport de l’AFSSET met en évidence les risques sanitaires associés, en particulier, à l‘absence de traitement chimique de l’eau des baignades. L’étude se concentre sur les baignades artificielles à usage collectif, comme celles de la commune de Combloux en Haute-Savoie, qui bénéficient de conditions particulièrement favorables en termes de superficie, de volume d’eau, d’entretien et d’information des utilisateurs. Malgré cela, l’AFSSET estime qu’il est prématuré de permettre la libre commercialisation de ces baignades artificielles avec traitement par filtration biologique.

En conséquence, même lorsque les conditions idéales sont réunies, ce type d’installation représente toujours un potentiel danger sanitaire. Par conséquent, il est raisonnable de supposer que, ramené à une échelle plus modeste telle qu’une piscine familiale, le risque sanitaire est significativement accru.

C’est pourquoi la piscine naturelle de type Lagon reste la meilleure alternative aux bassins de baignade naturelle.

Cet article vous a-t-il plu ?

Vous aimerez aussi :

Découvrez les gagnants du concours 50 ans de Diffazur

Découvrez les gagnants du concours 50 ans de Diffazur et suivez la construction de leur piscine jusqu'au premier plongeon. Participez et tentez votre chance !

Spa enterrée en béton

Comment rechercher un artisan pour ses travaux ?

Découvrez comment trouver un artisan de qualité pour la construction ou rénovation de sa piscine ? Trouver un artisan pisciniste de confiance, avec les conseils des experts Diffazur

Tout savoir sur les piscines 6×3 béton : avantages, construction et personnalisation

Découvrez les avantages d'une piscine 6x3 : parfaite pour les petits espaces, facile à entretenir et hautement personnalisable pour vos besoins.