Piscine coque

La piscine coque est une solution industrielle dotée d'une structure légère et étanche (parfois très fine). On applique une finition unique (gelcoat) pour améliorer l'étanchéité de la structure. Ce type de piscines convient aux petits budgets et aux utilisateurs pressés d'avoir une piscine !

Piscine coque : légère mais pas seulement...

Cette piscine a autrefois été conçue pour sa légèreté à s’adapter sur des lieux fragiles nécessitant le minimum de poids (toit) ou dans des environnements protégés (garage). Aujourd’hui, son utilisation a été largement détournée et ces piscines fleurissent dans les jardins comme les autres types de piscines. Elle doit cependant obligatoirement être renforcée en maçonnerie étant donnée les dizaines de tonnes d’eau qu’elle contient.

Contactez-nous

 

Avantages et inconvénients de la piscine coque :

Avantages : prix faible, légèreté, pose rapide (mais parfois très coûteuse). En effet, la pose de la piscine coque est souvent spectaculaire (la piscine est livrée en un seul morceau). Par hélicoptère ou par grue, il n’y a pas de limite, mais votre portefeuille en a-t-il ?

Inconvénients : choix limité, pas adaptée à la terre, impossible à vidanger

Quelques points à vérifier lors de l’achat d’une piscine coque

C’est un produit industrialisé, fabriqué en usine : vérifiez l’assurance de l’installateur (compagnie, lieu, durée, etc…), car en cas de disparition de ce dernier, seule son assurance vous couvrira ! Attention à la garantie : la garantie souvent présentée est la garantie « fabricant » (c’est-à-dire la garantie du produit industrialisé) et non pas la garantie « pose » (c’est à dire le produit posé). En outre, la garantie doit couvrir la piscine posée et non la coque en sortie d’usine. Vérifiez aussi les conditions de garanties ( dégressives, hors certaines pièces, etc…), et faites attention aux garanties dépassant 10 ans.

Cette technique ne répond pas à la définition de la réalisation d’un ouvrage mais correspond simplement à la fabrication d’un produit fini. Dans le cas des piscines enterrées, c’est à la technique de s’adapter au sol (contraintes fortes, présence d’eau, argile, …) et non pas au sol de s’adapter à la technique.